progressivité de l'impôt à l'envers

Tout le reste !
bouseuxiletré
Messages : 13
Inscription : mer. déc. 26, 2018 4:51 16
groupe : Lannion

progressivité de l'impôt à l'envers

Message par bouseuxiletré » jeu. janv. 24, 2019 1:06 13

1. une progressivité de l'impôt sur les revenus à l'envers :
Sur https://fr.wikipedia.org/wiki/Prélèvements_obligatoires :
“De fait, il n'existe pas de progressivité substantielle du taux de prélèvements obligatoires en France, contrairement à ce que laisse penser la progressivité de l'impôt sur le revenu :
– en 2010, pour des personnes travaillent à au moins 80% du plein-temps, ce taux s'établissait de 40% à 47% pour les catégories avec faible revenu, 47% à 49% pour les catégories moyennes, 49% à 46% pour les classes aisées, et 46% à ...34% pour les catégories les plus aisées. “

Depuis 2010 la multiplications ou hausses des taxes et impôt à taux fixes a encore affaibli le principe de la progressivité de l'impôt sur le revenu. Sans parler des niches fiscales et autre “optimisation fiscale” inaccessibles aux moins riches.

2. Sur http://www.assemblee-nationale.fr/15/ra ... 009_350697

- En 2019, seul le ministère de l’Intérieur (Police) connaîtra une hausse des effectifs +125 postes, contre 1385 suppressions de postes au ministère du travail (l’inspection du travail encore décimée) par exemple.

- Enfin ,en dix ans :
impôt sur le revenu (IR) est passé de 59,2 à 73,1 milliards, soit + 23,5%
impôt sur les sociétés (IS) est passé de 62,6 à 25,7 milliards, soit - 59%

De plus, grâce aux CICE et CIR, 19,6 + 6,2 soit 25,8 milliards de subventions de l’Etat donc plus que l’IS, aux exonérations de cotisations patronales, aux primes d’activité pour les bas salaires, qui finance les profits des grosses entreprises ? Sans compter l’optimisation fiscale légale.

aguy
Messages : 116
Inscription : lun. nov. 26, 2018 10:54 22
groupe : Lannion

Re: progressivité de l'impôt à l'envers

Message par aguy » lun. janv. 28, 2019 12:40 12

Salut,
Très bon résumé, tu as d'autres chiffres en synthèse comme celle-là ?

jo_22300
Messages : 25
Inscription : mar. nov. 27, 2018 2:07 14
groupe : Lannion

Re: progressivité de l'impôt à l'envers

Message par jo_22300 » dim. févr. 03, 2019 11:26 23

Bonsoir,
Voilà des chiffres qui montrent bien le problème de la fiscalité en France : La multitudes de taxes appliquée uniformément à tout le monde coûte cher à collecter et engendre une fraude difficilement contrôlable. De plus ce sont les plus aisée qui ont le pouvoir de minorer leur impôt. Ne serait-il pas plus judicieux de réduire le nombre d'impôts et de taxes. Cela permettrait d'imposer chaque contribuable en fonction de ses revenus, et non en fonction de sa consommation comme c'est le cas pour les carburants par exemple. Celui qui est obligé de faire plusieurs Km pour aller travailler est anormalement ponctionné. En revanche, celui qui peut utiliser les transports en commun est avantagé.

bouseuxiletré
Messages : 13
Inscription : mer. déc. 26, 2018 4:51 16
groupe : Lannion

Re: progressivité de l'impôt à l'envers

Message par bouseuxiletré » dim. févr. 10, 2019 6:23 18

- sur la fiscalité on peut trouver d'autres infos je pense sur le site du syndicat solidaires finances. D'après eux, bien placés pour le savoir, le montant de la fraude fiscale s'élève à 99,8 milliards en 2018. C'est pas la suppression de postes au contrôle fiscal qui risque de la menacer...
- sur l'ultra-libéral oecd.org : plein d'infos sur ce qui nous attend, si nous ne réagissons pas fermement, et aussi des graphiques récapitulatifs parfois en contradiction avec les affirmations du gouvernement.
- enfin ai trouvé infos et arguments dans le livre toute paru "le président des ultra-riches - le mépris de classe dans la politique d'Emmanuel Macron" par Michel Pinçon et Monique Pinçon-Charlot aux éditions La Découverte pour 14 euros. Infos autres que sur la question fiscale aussi.
Par exemple, la 'flat tax' ou impôt forfaitaire est annoncé à 30% sur les revenus mobiliers (ou dividendes d'actions) MAIS en incluant les 17,2% des contributions CASA,CRDS et CSG. Autrement dit, les revenus du capital sont imposés à 30 - 17,2 = 12,8% pour tous, alors que le revenu d'un salarié, revenu réduit à son seul salaire est imposé à 14% dès la première tranche d'imposition. Et cette 'flat tax' sera réduite à 20% pour les revenus mobiliers de 2019, soit en réalité ramenée à 20 - 17,2 = 2,8 % ! Pour qui le travail paie ?
J'ai pas été vérifié mais en général éditeurs et auteurs sont prudents devant les plaintes en diffamation ou autres.
- certains supermarchés et la Biocoop indiquent le taux de TVA détaillé : 5,5% sur la nourriture mais 20% sur ... papier toilette. faudrait voir sur les autres produits d'hygiène courants, la lessive, non ?

Répondre